Mis à jour le 14 mars 2016

Restitution - Focus Groupe du 16 février 2011 de l’action "Villes durables, vers de nouveaux modèles économiques"

Depuis décembre 2010, le Cerdd en partenariat avec la CCI Grand Lille et le bureau d’études et de recherche ATEMIS coordonnent une action prospective originale sur les « villes durables » et l’émergence de nouveaux modèles économiques.

Le Séminaire de lancement de l’Action prospective « Villes Durables » et impacts économiques : vers de nouveaux modèles économiques » a permis aux participants de partager des éléments de repère sur les mutations sociétales en cours, les modèles économiques durables qui se dessinent, ainsi que les principales dimensions attendues d’une ville durable.

A l’issue de cette journée, deux « clefs d’entrée » thématiques ont été choisies, en l’occurrence « habiter durablement la ville de demain » et « la mobilité durable » à partir desquelles la réflexion a été poursuivie dans le cadre de « Focus Groupe » dont les objectifs généraux sont :

  • D’analyser les différentes formes d’innovations en cours ou en projet chez les acteurs économiques régionaux (entreprises ; clusters etc ;), les habitants et les acteurs institutionnels.
  • De mettre en lumière les opportunités et les conditions de coopération entre collectivités, habitants et acteurs économiques.
  • D’identifier en quoi cela relève d’un (de) nouveau(x) modèle(s) économique(s)

Le Focus groupe habiter durablement la ville de demain

Construire de nouveaux bâtiments, rénover les anciens, articuler et anticiper les services associés dans l’optique d’habiter durablement la ville de demain appellent une attention nouvelle aux conditions d’usage, de conception, de production, de maintenance, de transformation du cadre bâti et de l’espace public.

Dans cette perspective, 4 enjeux forts ont guidé la réflexion :

  •  L’évolution du cadre bâti et de l’espace public d’une manière générale (les matériaux utilisés, les ressources locales, les innovations) Dans quelles mesures les matériaux peuvent-ils être respectueux de l’environnement et assurer des performances d’usages (thermiques, énergétiques, écologique) à l’échelle du bâtiment et au delà à l’échelle de l’ilot ou du quartier par exemple ?
  •  L’adéquation entre les réponses imaginées d’un côté et les besoins et pratiques des occupants (habitants ou entreprises résidentes) de l’autre. Au delà des schémas d’aménagement présupposant un cadre favorable à une mixité sociale, comment sont pris en compte les besoins et aspirations des habitants, des salariés des entreprises résidentes ? Jusqu’où ceux-ci ont-ils la capacité d’intervenir dans la conception/ l’aménagement de leur bâtiment et de l’espace public ? les habitats intègrent-ils des capacités de modularité afin de répondre à la diversité des habitants qui se succéderont dans le logement et/ou à l’évolution des besoins au cours de la vie ?
  •  Les nouvelles articulations entre espaces individuels et collectifs, entre espaces privatifs et espaces partagés. Au-delà des logements, des parties privatives, quels sont les espaces collectifs à proposer ?
  •  Les liens de l’habitat avec son environnement, les aménageurs et l’ensemble des services associés. Comment l’habitat est-il pensé dans sa relation aux autres fonctions de la vie quotidienne ?

 

Téléchargez ci-dessous la note de veille de ce focus groupe:

Note de veille focus Habiter durable

« Habiter durablement la ville de demain » Action prospective proposée par le CERDD & la CCI Grand Lille

Téléchargez le compte-rendu de ce focus groupe.

Abonnez-vous !Recevez le meilleur de l'information régionale DD & Climat

S'inscrire